La compagnie Peut-être…

previous arrow
next arrow
Slider

Fondée en décembre 2003 sous l’impulsion d’Olivier Desmaris, la compagnie Peut-être… s’organise autour de deux axes principaux d’activités : la création (spectacles multidisciplinaires et arts visuels) et l’action culturelle (projets divers de sensibilisation artistique, stages, ateliers…).

Elle regroupe des artistes issus principalement du théâtre, de la musique, de la danse et des arts visuels, partageant une même soif de métissage – que ce soit d’un point de vue social, culturel ou artistique -, un regard critique sur notre société et de nombreuses interrogations sur la nature humaine…

Créations (mise en scène Olivier Desmaris)

2004 : Ca va ! Cabaret des enchantés, spectacle de chansons théâtralisées dans un esprit cabaret (répertoire de Fréhel à Juliette en passant par Brel, Gainsbourg, Montant, etc.)

2005 : L et Sol, spectacle musical pour enfants autour de la disparition de la lettre L et de la note Sol, lasses des règles rigides et strictes imposées par Maître Dico et Dame La Clef (écriture Olivier Desmaris sur une idée de Mathilde Vittorelli-Miranda).

2006 : La Cinémachinachansons, spectacle musical interactif construit à partir de dialogues, de chansons et de musiques de films célèbres.

2007 : Fruits, fleurs, feuillages et autres gourmandises poétiques, spectacle de poésies amoureuses et érotiques créé d’abord pour être joué dans l’intimité de la chambre d’hôpital du patient, spectateur unique et complice de cet instant poétique.

2008 : Une journée Hyper, comédie musicale d’après la pièce radiophonique Hyper de Caroline Vignal ; peinture musicale, vivante et grinçante d’une journée en hypermarché.

2010 : En cas d’amour, adaptation pour un acteur, une danseuse, un musicien et deux plasticiens du livre de la philosophe et psychanalyste Anne Dufourmantelle (psychopathologie de la vie « amoureuse »).

2012 : Paradoxe(s), conférence gesticulée sur le monde enchanté du spectacle vivant (écriture Olivier Desmaris).

2013/15 : Liquidateur – Cabaret aux Assedic, comédie dramatique et musicale contemporaine, librement adaptée du roman d’Emmanuel Heidsieck, Notre aimable clientèle.

2016 : Petits Plaisirs – spectacle de chansons animées.

2018 : Petits Plaisirs Oenologiques – spectacle de chansons animées.

Depuis janvier 2005, plus de 400 représentations en Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et PACA.

Actions culturelles et sensibilisations artistiques

La compagnie Peut-être… les oriente prioritairement en direction des populations et territoires tenus à l’écart des pratiques culturelles.
Ceci l’amène à développer des projets multi-disciplinaires originaux dans le cadre des programmes ministériels :

| Culture et Santé |

Artologie et Le travail c’est la santé ?, avec et pour les patients atteints de troubles psychiatriques et leurs soignants du Centre Hospitalier Saint-Jean-de-Dieu (Lyon), au Théâtre de la Renaissance (Oullins) ;

Tombés du ciel, avec et pour les personnes porteuses de handicaps physiques à l’Hôpital Henry Gabrielle (Saint-Genis-Laval) ;

Carpe Diem et Rêves en Friche, avec et pour les personnes âgées et leurs soignants à l’Hôpital Gériatrique des Charpennes (Lyon) et l’Hôpital Grandris.

| Culture et Travail |

A la Part-Dieu tout est mieux ?, avec et pour les salariés du Centre Commercial de la Part-Dieu dans le cadre du projet « Histoire du Centre Commercial et mémoire et des salariés de la Part-Dieu » porté par l’association ACTES.

| Politique de la ville |

Projets divers de création artistique avec et pour les habitants de Vaulx-en-Velin (jeunes et adultes) dont ACTEURS, Incroyables mais vraies – Histoires d’habitants de Vaulx-en-Velin, CAPES, et bien d’autres…

Elle intervient également en milieu scolaire et accompagne les pratiques théâtrales amateurs à Lyon, Miribel et Vaulx-en-Velin (création puis tournée en Ardèche, chaque année, pour les « Jeunes pousses de la cie » ; co-réalisation en 2012 du Défilé de la Biennale de la Danse pour les villes de Vaulx-en-Velin et Sainte-Foy-Lès-Lyon, etc.)